Les vents soufflent de plus en plus fort

18 01 2011

1 semaine jour pour jour après la découverte de ma p’tite boule, je me retrouve dans le cabinet du radiologue. Mammographie et autres écrasements des seins toujours particulièrement jouissifs, je suis allongée sur la table pour l’échographie. “Bon alors comment çà va ? C’est pour un contrôle ?” commence le radiologue. Bien élevée, je réponds : “heu … non c’est parce qu’en fait… heu… j’ai découvert une p’tite boule, là.” Il me pose sèchement son engin (non pas celui-là, l’autre, celui de la machine d’échographie) direct sur ma p’tite boule… Et c’est là que les vents deviennent violents : “Hou la la, c’est bien opaque, mais pas trop vascularisé. Bougez pas j’appelle le Professeur V qui, par chance et là. On vous fait un petit prélèvement et dans 5 minutes on sait.” Et alors là, je me dis : “mais de quoi… qu’est-ce que c’est ? Dans 5 minutes on sait quoi ?…”. En fait je sais. Alors je me fais le film de l’annonce en vitesse accélérée (je n’ai que 5 minutes!). “Madame, c’est un CANCER. Tout va bien se passer, etc…”. Le docteur V arrive avec sa grande aiguille : “Ne vous inquiétez pas, je vous fais juste une anesthésie locale du sein, un prélèvement et dans 5 minutes, on sait…” Pas le temps de réagir. Il enfonce son aiguille, guidé par le gentil radiologue qui voit tout l’intérieur de mon sein sur son écran (dis donc toi, t’aurais pu demander la permission, non ?). Je commence à sentir un moulinage de cuillère qui fait bouger mon sein dans tous les sens. Tu sais, un peu comme une fille qui cherche ses clés dans son sac à mains! Et ben moi je serais le sac à mains. C’est top! Et çà tourne et çà remue et çà enfonce… Je sens même l’image de l’écran qui bouge derrière ma tête. Super bizarre comme sensation. IL repart avec son prélèvement et 5 minutes après (c’est toujours 5 minutes, c’est la marque de fabrique du cabinet), il revient. Le nez collé à son écran comme pour éviter mon regard il me dit ” il y a des cellules anormales. Il faut vous enlever çà avant les fêtes”. Nous sommes le 3 décembre 2010. La tempête est là. Le vent souffle très très fort. Les vagues sont de plus en plus hautes.

tempete1.jpg

Et moi de plus en plus petite.


Actions

Informations





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 20 articles | blog Gratuit | Abus?