Une fin d’année douce amère

15 02 2011

Le 25 décembre au matin, comme le veut la tradition dans notre famille, nous sommes réunis au pied du sapin de Noël autour duquel nous avons installés, mon Homme et moi, tous les paquets possibles. Nous n’avions que peu de cadeaux. Pas eu le temps d’aller chercher ceux de Pounette - on les achètera après Noël moins cher! -, l’aînée des ados a eu son cadeau en avance - la super doudoune, températures glaciales depuis le début du mois obligent - et le cadet des ados a reçu une enveloppe de sous, pas glamour mais c’est pour le super ordi, donc on plie! Pour grossir un peu ce peu de paquets, le facteur est passé. Un gros paquet est arrivé venant d’une belle personne qui fait partie de ma famille proche… ben oui on n’est pas parfait par hasard! Personne qui force donc mon admiration tant sa délicatesse flirte avec sa générosité de coeur, tant ses attentions et ses surprises touchent ceux qu’elle aime. Nous ouvrons donc le collissimo remplie des quasi 13 desserts provençaux de Noël, orangettes, papillotes et autres poires confites, d’un renne en peluche entourée d’une plaid spécial petite fille, tout doux, d’un paquet cadeau “spécial Sophie”, c’est pour moi! Et chaque cadeau présenté dans un habillage élégant, impeccablement fini, bref le Must ou le neck plus ultra, c’est comme vous voulez, toutes façons c’est pareil… Pour moi, l’attention est toute particulière vues les circonstances. Je découvre un caraco en soie entre le prune et le mauve, magnifique. C’est comme un signe pour que ce tissu protège mes seins et mon coeur, pour qu’il soit doux sur ma peau si endolorie. Donc plein de paquets à ouvrir, un super brunch au foie gras pour le déjeuner et une journée qui file, pour moi, à l’allure d’une escargot puisque je marche à deux à l’heure, toujours un peu shootée par l’anesthésie générale et le reste (même si j’en n’ai pas l’air)… La journée passe donc mais toujours sans Pounette, snif! Bon nous l’avons eu au téléphone et bien sur, elle a été pourrie gâtée. Et, tu sais quoi ? Le cadeau qui retient le plus son attention c’est le set “Hello Kittie”. J’hallucine!!!Noël est passé. Le réveillon du jour de l’an arrive. Nous n’avons bien sur pas prévu de grandes festivités mais un simple repas intime mi famille mi amis qui finira, les soirées imprévues sont souvent les plus réussies, vers 4 heures du mat’ après que nous ayons vécu une scène de dans d’anthologie. Description : mon fils aux manettes de Dj avec un rap endiablé. Mon Homme couché sur le dos par terre les pattes en l’air dans le salon et Môssieur J. (honorable parrain de Pounette) saisissant les deux pieds de mon Homme pour les lancer dans une rotation d’un quart de tour amorçant ainsi le tour de smurf que mon Homme, aussi doué soit-il, est absolument incapable de faire tout seul (même à jeun)!Je m’éclate. J’oublie quelques instants (voire même plusieurs heures) le combat que j’ai déjà commencé à mener. Pour l’instant c’est encore très “light”. Le plus dur reste à venir…hip-hop-2.jpg


Actions

Informations





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 20 articles | blog Gratuit | Abus?